Faire émerger
les talents de demain
Projet en partenariat avec l'association Aliscia

Projet en partenariat avec l'association Aliscia

Projet en partenariat avec l'association Aliscia

René Basset nous conte…

Ce projet a été réalisé en partenariat avec l’Association Lunévilloise d’Insertion par le Sport, la Culture et l’Initiative Artistique (ALISCIA), autour des contes de René Basset, érudit Lunévillois qui s’est spécialisé dans les langues orientales et qui est devenu Doyen de la Faculté d’Alger.

Pendant 3 semaines, 2 groupes de stagiaires ont travaillé autour des contes de René Basset.

En amont du projet, les stagiaires ont effectué des recherches ; un groupe s’est intéressé à René Basset, un deuxième a découvert la culture berbère, un troisième a présenté quelques contes choisis. Les exposés qui en ont résulté ont permis un réel engouement pour ce projet.

Ensuite les stagiaires se sont rendus sur plusieurs créneaux dans les locaux de l’association Aliscia.

Ils y ont rencontré El Yazid Kerbache, artiste plasticien et Jamal Saïd, président de l’association Aliscia.

La première séance a été consacrée à la mise en voix de différents contes accompagnée en musique. Cet exercice était très difficile pour les stagiaires qui devaient dépasser leurs craintes et s’exposer aux regards des autres.

Les autres séances ont été destinées à l’expression artistique plastique favorisant l’imagination, l'expression des émotions et l'improvisation.

Pour clore ce projet, un temps fort a été organisé autour d’une exposition interactive des œuvres plastiques réalisées par les stagiaires sur les contes de René Basset.

A cette occasion, certains stagiaires se sont produits devant leurs camarades dévoilant leur talent de conteurs, d’autres ont improvisé des contes crées par eux.

D’autres encore jouaient de la guitare accompagnés par El Yazid Kerbache et son luth.

Ce moment d’échange était une réelle réussite, des stagiaires n’ayant pas participé au projet se sont pris au jeu et ont lu des contes, chanté des chansons et dansé au rythme des guitares et du derbouka.


< Retour à la page précedente Retour à toutes les actualités >